Teulé en cuisine…

juin 3rd, 2011 by L'épicurieuse Categories: Les livres se dévorent... No Responses
Teulé en cuisine…

Ô Darling !…avec ce roi poète en cuisine…Je,…suis loin du suicide sous l’arc-en-ciel !

« Au déjeuner il y avait du poulet. En découpant la volaille, Maurice mit de côté le bréchet : ce petit os en « Y » qui rassemble les clavicules et le sternum des oiseaux. Il est censé porter bonheur à celui des deux qui, en le tirant de chaque côté jusqu’à le casser, récupérerait aussi la base. Après avoir distribué les cuisses, les blancs et les ailes, gardé pour lui les sot-l’y-laisse, le peintre s’essuya les mains et tendit l’os au centre de la table :

- Faites un voeu !

Léone et Marc, assis face à face, tirèrent chacun sur une des deux branches. L’os se cassa net au milieu, base fendue pile par la moitité, ce qui n’arrive jamais.

- Vous avez gagné tous les deux, dit le peintre en se levant pour aller chercher du vin. Ou perdu…rajouta-t-il en s’asseyant et voulant servir Léone.

(…)

Marc regardait sa moitié d’os et y vit des traces régulières. Sainte-Rose l’avait en fait prédécoupé en douce avec son couteau-scie, dans sa serviette sous la table.

Extrait de « Bord cadre » – Jean Teulé – Editions Julliard.