J’ai péché avec du chocolat et des religieuses…oups !

mars 8th, 2012 by L'épicurieuse Categories: Recettes : testées, goûtées et approuvées ! No Responses
J’ai péché avec du chocolat et des religieuses…oups !

La gourmandise : le plus délicieux des péchés capitaux !

Les religieuses au chocolat : une recette incontournable de la gastronomie française !

A servir et déguster à température ambiante : onctuosité et moelleux assurés.

Pour 10 religieuses environ.

Préparation : 2h - Cuisson : 30mn – Repos : 2h minimum

Préparer la pâte à choux : suivre la recette dans la rubrique « Les petites astuces…«  jusqu’au moment du dressage. Dresser à l’aide d’une poche à douille 10 petits choux pour les têtes et 10 gros d’environ 6 cm pour le corps des religieuses. Faire cuire les petits 20 mn à 180° (th.6) et prolonger de 15 mn pour les gros.

Préparer la crème pâtissière au chocolat : suivre la recette dans la rubrique « Les petites astuces… » + 140 g de chocolat amer à 64 % - 7 cl de crème fleurette

Faire fondre le chocolat au bain-marie et l’incorporer à la crème pâtissière tempérée. Ajouter la crème fleurette et mélanger pour obtenir une préparation lisse et homogène.

Garnir les choux : faire un petit trou sous chaque gros choux et les garnir à l’aide d’une poche à douille.

Dresser – finir : 50g de cacao – 6 g de gélatine – 3 cl d’eau – 150g de sucre semoule – 10 cl de crème fleurette

Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide. Dans une casserole, mélanger l’eau, le sucre, le cacao, la crème et porter à ébullition. Laisser réduire pendant 5 mn tout en remuant. Ajouter la gélatine essorée. Bien mélanger et laisser tiédir.

Plonger le dessus de chaque chou (tête et corps) à moitié dans le glaçage, les retourner et les laisser refroidir. Disposer les têtes sur les corps…

Customiser : avec des grains de chocolat de toutes les couleurs…

Déguster : en se léchant les doigts !

 

 

« Les sept péchés du chocolat » – Laurent Schott  - Editions Hachette Pratique 

 

Savez-vous macaroner, à la mode… à la mode ?

juillet 26th, 2011 by L'épicurieuse Categories: caroussel, Les petites astuces... No Responses
Savez-vous macaroner, à la mode… à la mode ?

Faire la queue chez Ladurée, j’ai pas le temps, j’ai pas le temps la la la…alors me suis dit que ça devait pas être si sorcier, n’est-ce pas Monsieur Hermé ??

Sauf que pour réussir les macarons, faut savoir macaroner !

Et ça croyez-moi c’est tout un art !

Parce que la pâte, elle doit être suffisamment lisse, coulante et homogène pour entrer dans la douille et surtout pour en sortir (lors du dressage sur la plaque de cuisson sinon c’est bouché et raté).

Mais elle doit aussi avoir de la tenue pour ne pas s’étaler…au risque de se retrouver avec un macaron géant plutôt carré. Il  sera dévoré c’est certain mais on sera quand même loin du résultat escompté !

Alors macaroner ça veut dire (on inspire !) : soulever la pâte (pâte d’amandes et meringue) du fond vers le haut et des bords vers le centre du cul de poule (bol), à l’aide d’une spatule (pardon une maryse !), jusqu’à former un ruban et tout ça d’un geste régulier !

Et ben moi je vous dis…va falloir répéter !

Allez on macarone…et de 1 et de 2 et de 3…ça muscle le bras droit !

Plus besoin de faire la queue chez Ladurée et M’sieur Hermé…les miens on en fait qu’une (petite) bouchée !