Un chef ambulant : Olivier Meyer !

mars 23rd, 2012 by L'épicurieuse Categories: Questionnaire gourmand No Responses
Un chef ambulant : Olivier Meyer !

Artisan culinaire, animateur hors pair de cours de cuisine dans des lieux insolites, chef à domicile et traiteur de haute gastronomie, de 2 à 200 affamés, Olivier sait faire.

Apiculteur aussi à ses heures, il tient surtout à sa liberté, sa mobilité, son temps comme aux produits naturels de qualité dénichés auprès de petits producteurs de la région.

Après avoir  voyagé à travers le monde, travaillé en salle,  s’être transformé en maraîcher, son passage par l’enseignement lui a donné l’envie d’initier.

Avec Olivier on découvre de nouvelles saveurs, on apprend à manier le fouet, on prépare des plats originaux, on crée de belles assiettes et on se délecte autour d’une table où l’on rit aussi.

Ses assiettes joyeuses, colorées et généreuses traduisent son influence par l’art contemporain et le design minimaliste.

Son association avec la designer culinaire Sonia Verguet n’a donc fait aucun doute…

Il a bien voulu répondre à mes questions insolites :

Si tu étais  un ustensile ? > Une poche

Si tu étais une technique ? > Ebarber des moules (ouh le cochon !!)

Si tu étais une épice ? > Curcuma frais

Si tu étais un légume ou un fruit ? > Rutabaga (car il contient de l’arsenic de façon micro-dosé)

Si tu étais  un plat ? > du point de vue roboratif, j’obterai pour un hachis parmentier, avec une purée élastique

Si tu étais une astuce ? > La goutte de vinaigre dans la mayonnaise (avant d’incorporer l’huile)

Et moi je suis moi et je te remercie ! > MERCI !

Cocktails, buffets, repas de fête, d’entreprise, d’officiels, performances culinaires, cours de cuisine ou « Panique en cuisine », n’hésitez-pas :

06 23 57 81 12

www.cookwitholivier.com

www.soniaetolivier.com

Le Design culinaire selon Sonia Verguet

mars 22nd, 2012 by L'épicurieuse Categories: Questionnaire gourmand No Responses
Le Design culinaire selon Sonia Verguet

 Terminées les dégustations à l’aveugle ! On veut du bon ET surtout du beau, des designers culinaires s’attaquent donc à nos assiettes! Nouvelles textures, goûts détonants, formes exceptionnelles, mise en scène ou contenants incroyables…nos papilles vont en voir de toutes les couleurs !

Diplômée de l’Ecole des Arts Décos de Strasbourg, Sonia a lancé une marque de Prêt-à-porter, conçoit des luminaires, enseigne même le design à l’Université mais fait surtout des expériences culinaires. Elle connaît l’Alsace comme son fouet : l’iconographie de notre région n’a plus de secret pour elle  et la voilà qui fabrique des colombages avec des mikados (bientôt vendus au Bon Marché à Paris) ou construit des lotissements alsaciens avec son moule à maisons (en cours d’édition). Vous l’aurez compris art contemporain et design culinaire vont de pair.

Alors quand on lui demande en quoi consiste son quotidien, elle répond :  « Le design culinaire c’est le travail de la forme d’un met, d’un plat. Cette forme est essentielle car nous voyons avant de goûter. Dans mon travail, ce que j’espère donner à voir, à ressentir, c’est l’humour, une certaine poésie, la rêverie. Une fois cela ressenti, bien sûr il faut que le goût accompagne ces sentiments donc ma collaboration avec des professionnels du métier de la bouche est indispensable. »

Son association avec le chef ambulant Olivier Meyer n’a donc fait aucun doute…

Elle a bien voulu répondre à mes questions insolites :

Si vous étiez un ustensile ? > un fouet parce que j’aime que ça aille vite !

Si vous étiez une technique ? > je n’ai pas de technique qui m’est propre à part le fait de savoir bien observer pourquoi et pour qui je réalise un projet: voilà ma technique l’observation! Je le rappelle je ne suis pas cuisinière mais designer!

Si vous étiez une épice ? > la cannelle parce que c’est roux comme moi!  

Si vous étiez un légume ou un fruit ? > la framboise pour sa fragilité et sa force en bouche, j’aime cette dualité

Si vous étiez un plat ? > la blanquette de veau, je suis attachée à la tradition culinaire française, même si j’aime presque toutes les autres! mais je crois que ce que l’on aime plus que tout et tout au long de sa vie, ce sont les saveurs goûtées dans son enfance. J’ai eu la chance d’avoir comme mère une excellente cuisinière (française!) donc ses plats seront toujours pour moi les meilleurs au monde, même si j’ai connu tôt toutes sortes de saveurs fabuleuses ayant grandi à Manille aux Philippines.

Si vous étiez une astuce ? > l’improvisation ! mon astuce la voilà, laissez la place à l’improvisation ! stop les recettes sur papier!

Pour vos évènements/performances culinaires ou professionnels des métiers de la bouche en quête de nouvelles saveurs, textures, mises en scène, demandez conseil à Sonia : 06 81 29 17 89

www.soniaverguet.com

www.soniaetolivier.com

Le chef c’est : Christophe Felder !

janvier 9th, 2012 by L'épicurieuse Categories: Questionnaire gourmand One Response
Le chef c’est : Christophe Felder !

J’ai testé, goûté et approuvé quelques-unes de ses recettes dont ses fameux Kipferlés…

Fils de boulanger, originaire de la Vallée (de la Bruche), il a porté son premier tablier chez Litzler Vogel, manié la poche à douille et le fouet à l’Hôtel Crillon,  formé de grands pâtissiers, donne des cours de cuisine à l’Hôtel Suisse*, réputé pour son travail de qualité, il est régulièrement consulté par « Elle a Table » dans lequel il propose aussi des recettes filmées, moi  je crois avant tout qu’il adore s’amuser…!

Il a bien voulu répondre à mes questions insolites :

Si vous étiez un ustensile ? > Un fouet, bien sûr, pour fouetter les non gourmands!!!

Si vous étiez une technique ? > Le pochage, un geste beau et difficile

Si vous étiez une épice ? > la cannelle, en Alsace, on l’aime, attention, beaucoup de mauvaise qualité, achetez Guthleben
 

Si vous étiez un légume ou un fruit ? > la clémentine de Corse, une grande différence avec celle d’Espagne

Si vous étiez un plat ? > Un mijoté de veau aux carottes issu de mon livre « les mijotés », réalisé par Marielle Steiner

Si vous étiez une astuce ? > Le millefeuille caramélisé des deux cotés, afin qu’il ne ramollisse pas

Et moi je suis moi et je vous remercie ! > et MOI AUSSI

christophe-felder.com

* 2-4, rue de la Râpe,  hotel-suisse.com